Le tourisme dans l'UE a diminué de moitié en 2020

Eurostat, 15 mars 2021
Publié le 15 mars 2021
Nombre de nuits passées dans les établissements d'hébergement touristique de l'UE_2005-2020/Eurostat

En 2020, le tourisme figure parmi les secteurs les plus touchés par la pandémie Covid-19, en raison des restrictions de voyage ainsi que d'autres mesures de précaution sanitaire. En 2020, le nombre de nuitées passées dans les établissements d'hébergement touristique de l'Union européenne (UE) s'est élevé à 1,4 milliard, en baisse de 52 % par rapport à 2019. (...)

Les plus fortes baisses à Chypre, en Grèce et à Malte

Le nombre de nuits passées en 2020 par rapport à l'année précédente a diminué dans tous les États membres de l'UE. Chypre, la Grèce et Malte ont été les pays les plus touchés avec des baisses dépassant 70 %. À l'autre extrémité de l'échelle, les Pays-Bas et le Danemark ont ​​signalé des baisses de moins de 35 %.

Les résidents ont passé 38 % de nuits en moins et les étrangers 68 %

En 2020 par rapport à 2019, les nuitées passées par les non-résidents du pays (visiteurs étrangers) ont baissé de 68%, tandis que les nuits passées par les résidents (visiteurs nationaux) ont baissé de 38 %.

Parmi les pays de l'UE, seuls les résidents de la Slovénie (+33 %), suivis de Malte et de Chypre (tous deux +15 %) ont passé plus de nuitées touristiques dans leur propre pays par rapport à 2019. En revanche, l'Espagne, la Grèce et la Roumanie ont enregistré les baisses les plus importantes de plus de 40 %.

Le nombre de nuitées passées par les touristes étrangers en 2020 par rapport à l'année précédente a diminué dans tous les États membres de l'UE où des données sont disponibles, les baisses les plus importantes de plus de 80 % ont été observées à Chypre et en Roumanie.

EU tourism halved in 2020