Covid-19 : la Commission propose d'assouplir les restrictions des déplacements non essentiels vers l'UE

Commission européenne, 3 mai 2021
Publié le 4 mai 2021
Illustration UE

La Commission propose aujourd'hui que les États membres assouplissent les restrictions actuelles des déplacements non essentiels vers l'UE afin de tenir compte de l'état d'avancement des campagnes de vaccination et de l'évolution de la situation épidémiologique mondiale.

La Commission propose d'autoriser l'entrée dans l'UE pour des motifs non essentiels, non seulement de toutes les personnes provenant de pays dans lesquels la situation épidémiologique est bonne, mais aussi de toutes celles qui ont reçu la dernière dose recommandée d'un vaccin autorisé par l'UE. Cette autorisation pourrait être étendue aux vaccins homologués au titre de la procédure d'inscription sur la liste d'utilisation d'urgence de l'OMS. En outre, la Commission propose de relever, en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique dans l'UE, le seuil lié au nombre de nouveaux cas de Covid-19 utilisé pour établir une liste de pays à partir desquels tous les déplacements devraient être autorisés. Cela devrait permettre au Conseil d'élargir cette liste.

Covid-19 : la Commission propose d'assouplir les restrictions des déplacements non essentiels vers l'UE tout en se prémunissant contre les variants au moyen du nouveau mécanisme du "frein d'urgence"

Proposition de recommandation du Conseil concernant la restriction temporaire des déplacements non essentiels vers l'UE et la possible levée de cette restriction (en anglais)