Tendances du tourisme dans l'Union européenne, hiver 2017-2018

Eurostat, août 2018
Publié le 7 septembre 2018

Hiver 2017-2018 : croissance positive pour le tourisme dans l'Europe des 28

Par rapport à la saison hivernale 2016-2017, 17,8 millions de nuitées (+2,5 %) ont été réalisées pendant l'hiver 2017-2018 dans des hôtels et établissements hôteliers au sein de l'Union européenne. On observe cette tendance positive chez 24 des 27 membres pour lesquels les données sont accessibles. La plus forte progression est enregistrée à Chypre (+18,2 %), suivie par la Lettonie (+11,1 %), tandis que l'on observe un recul au Royaume-Uni (-6,9 %), en Grèce (-2,6 %) et au Luxembourg (-1,9 %).

Les destinations les plus populaires pour les touristes voyageant en dehors de leur pays de résidence sont l'Espagne, l'Italie, l'Autriche et le Royaume-Uni. Les flux vers ces pays compte pour plus de la moitié (53 %) des nuitées réalisées par les non-résidents dans l'Europe des 28.

Résidents et non-résidents ont également contribué à la réalisation des nuitées

Pour le périmètre de l'Europe des 28, le nombre de nuitées réalisées par les non-résidents dans des hôtels et établissements hôteliers a augmenté de 2,4 % au cours de la saison hivernale 2017-2018 par rapport à la même période de l'année précédente. A l'exception de la Grèce, de l'Espagne, du Luxembourg et du Royaume-Uni, cette tendance positive est observée pour l'ensemble des Etats membres pour lesquels les données sont disponibles.

La plus forte part de non-résidents est enregistrée à Malte, Chypre et au Luxembourg (respectivement 94,0%, 32,1 % et 89,6 %) tandis que la plus faible est enregistrée en Suède (22,8 %), en Allemagne (24,2 %), en Roumanie (25,3 %) et en Pologne (28,0 %).

Malte dispose du plus fort taux d'occupation de lits...

Par rapport à la même période de l'année précédente, le taux d'occupation net des lits au sein de l'Union européenne (EU28) a augmenté de 1,8 % pendant la saison hivernale 2017-2018. Les taux vont de 19,9 % en Grèce (novembre 2017) à 72,2 % à Malte (avril 2018).

Dans la plupart des pays, avril est le mois enregistrant le plus haut taux d'occupation des lits. Malte enregistre ainsi le plus haut taux pour un mois de pointe (72,2 % en avril), suivi par l'Autriche (68,2 % en février) et Chypre (64,5 % en avril).

...et de chambres

Pendant la saison hivernale 2017-2018, le taux d'occupation net des chambres dans les hôtels et établissements hôteliers est compris entre 20,9 % en Grèce (novembre 2017) et 82,4 % à Malte (avril 2018).

Dans la plupart des pays, avril est le mois de pointe, enregistrant le plus haut taux d'occupation des chambres. Malte est le pays bénéficiant du plus haut taux pour un mois de pointe (82,4 % en avril), suivi par l'Autriche (79,0 % en février) et les Pays-Bas (76,9 % en avril).

Retrouvez la publication et les données intégrales sur le site d'Eurostat (en anglais).