Eurostat : résultats annuels du secteur de l'hébergement touristique, octobre 2018

Eurostat, octobre 2018
Publié le 19 novembre 2018

Sur la période 2005-2017, le nombre de nuitées réalisées dans les établissements d'hébergement touristique en Europe a progressé de 35 %. Le nombre de nuitées effectuées par les non-résidents a particulièrement augmenté (+49 %) et celui des nuitées effectuées par des résidents lors de voyages domestiques a progressé de 25 %.

Après les hausses d'environ 4 % en 2015 et 2016, le nombre de nuitées réalisées dans des établissements d'hébergement touristique a continué de progresser en 2017, de 5,2 %, pour atteindre plus de 3,1 milliards de nuitées.
Plus de 2/3 de ces nuitées ont été effectuées dans cinq Etats membres : l'Espagne (15 %), la France (14 %), le Royaume Uni (14 %), l'Italie (13 %) et l'Allemagne (13 %).

Les hôtels et établissements similaires sont les établissements les plus populaires (63 % des nuitées), suivis des résidences de vacances et autres hébergements de courte durée (24 %), des campings et camping-cars (13 %).
Il existe cependant des différences locales. A Chypre, Malte et en Bulgarie, les hôtels représentent plus de 90 % du marché de la location d'hébergement sur la période. En Croatie, près de la moitié des nuitées touristiques sont réalisées dans des hébergement de courte durée tandis qu'au Danemark, au Luxembourg, en France et en Suède, la part de marché des camping est plus de deux fois supérieure à la moyenne enregistrée pour l'ensemble de l'Union européenne.

Les trois types d'hébergements touristiques on enregistré des augmentation en 2017. Le nombre de nuitées réalisées dans les hôtels ont progressé de 4,5 %. Celles des résidences de vacances et autres hébergements de courte durée ont progressé de 6,8 % et celles des campings sont en hausse de 5,7 %.

Retrouvez l'ensemble des données sur le site d'Eurostat (en anglais).