Eurostat : les nuitées réalisées dans les établissements d'hébergement touristique dans l'Union européenne, octobre 2018

Eurostat, octobre 2018
Publié le 19 novembre 2018

En juin 2018 - par comparaison avec juin 2017 - le secteur de l'hébergement touristique de l'Union européenne a enregistré une baisse de 4,8 millions de nuitées (soit -1,5 %).
Cette diminution, observée dans 14 des 27 Etats membres pour lesquels les données sont disponibles, est davantage due aux résidents qui ont dépensé 4,1 millions de nuitées en moins (-2,5 %) qu'aux non-résidents (-700 000 nuitées soit -0,5 %).

Le Portugal a enregistré la chute la plus sévère (-13,1 %), suivi par le Royaume-Uni (-5,3 %). A l'inverse, les plus fortes augmentations sont constatées à Malte, en Lettonie, et en Lituanie (respectivement +7,9 %, +6,7 % et +6,1 %).

Sur le segment des hôtels, le nombre de nuitées réalisées en juin 2018 a augmenté de 0,2 % par rapport au mois de juin 2017. Malte et la Lettonie ont bénéficié des progressions les plus fortes. Viennent ensuite la Pologne, la Belgique et les Pays-Bas qui ont tous enregistré des hausses de plus de 5,0 %.

Sur la période janvier-juin 2018, c'est une progression de 2,1 % du nombre de nuitées qui est enregistré (par rapport aux 6 premiers mois de 2017). Les augmentations ont été enregistrées en janvier (+8,0 %), février (+5,8 %), mars (+6,0 %) et mai (+8,0 %) par rapport aux mêmes périodes de 2017.
La chute de -8,1 % enregistrée en avril 2018 a été en partie due aux vacances de Pâques qui ont commencé en mars dans de nombreux pays alors qu'elles commençaient en avril en 2017.

Retrouvez les données intégrales sur le site d'Eurostat (en anglais).