Tourisme de bien être et big data, une tendance en pleine forme

La Quotidienne, 8 novembre 2019
Publié le 8 novembre 2019

Le premier colloque sur le tourisme de bien-être et santé organisé à Enghien-les-Bains, avait pour thème « de Gutenberg à Zuckerberg »(*). Une manière infaillible de souligner que cette tendance du tourisme allait croître de concert avec la multiplication et l’accessibilité des objets connectés.

Global Welness Economy révèle que ce marché au niveau mondial représentait, 639 milliards de dollars en 2017 et il ne cesse de croître, notamment en France. Joël de Rosnay, venu inaugurer la journée estimait qu’on attend désormais de ce secteur de « pouvoir mieux se connaitre, mieux se mesurer, mieux se rencontrer et mieux se suivre ».

Et cela passera pour beaucoup à travers le digital utilisé à bon escient L’expérience de vacances bien-être/santé ne devrait pas s’arrêter au seul séjour mais se poursuivre chez soi.

Comme l’expliquait Pierre Paperon, ingénieur et ex-DG de Lastminute.com, « une tendance nette se dessine pour une quête de sens, une attente de bénéfices durables, la volonté de gérer et d’entretenir sa forme, sa santé et une remise en forme durable à travers l’exercice, la nourriture, les techniques anti-stress ».
 

Tourisme de bien être et big data, une tendance en pleine forme