Tourisme et Grande Guerre. Voyage(s) sur un front historique méconnu (1914-2019)

Yves-Marie Evanno, Johan Vincent (dir.), 3 septembre 2019
Publié le 3 septembre 2019

Sortie en librairie le 3 septembre 2019 de Tourisme et Grande Guerre. Voyage(s) sur un front historique méconnu (1914-2019), fruit d'une collaboration de 29 chercheurs (28 chapitres) sur le tourisme en Europe et en lien avec l'Europe. L'ouvrage est préfacé par Emmanuelle Cronier.

La surprise est souvent grande quand on évoque la possibilité d'un tourisme durant la Première Guerre mondiale. Pourtant, si le conflit est plus contraignant pour sa pratique, il ne l'empêche pas. La Grande Guerre devient même pendant, et plus encore après, source de tourisme. C'est toute une multitude de thématiques qui sont abordées : la pratique (à l'arrière et quelquefois avec l'espoir de créer des saisons touristiques dans les pays neutres, comme en Algarve), les risques (espionnage, captivité), les organisations nécessaires (Leave Area pour les troupes venues d'outre-atlantique, mutations de l'hôtellerie suisse), les productions (guides, récits de voyage), les évolutions du tourisme après la guerre (pèlerinage, curiosité, effet Centenaire), la patrimonialisation mise en tourisme, les nouveaux enjeux (par rapport aux musées ou par rapport aux attentes pratiques de certains touristes étrangers)... L'ouvrage bouscule donc un certain nombre d'idées reçues, montrant que la guerre n'est pas une simple parenthèse au développement des pratiques touristiques.

Tourisme et Grande Guerre. Voyage(s) sur un front historique méconnu (1914-2019) (site de l'éditeur)