La Chine et l’Espagne pourraient-elles dès 2021-2022 évincer la France du podium des destinations les plus visitées ?

Le Quotidien du Tourisme, 11 juin 2019
Publié le 11 juin 2019

Dans son dernier ouvrage, Rachid Gorri, consultant spécialisé dans le développement des entreprises, se pose la question de savoir quelle sera la première destination mondiale du tourisme dès 2021-2022. Et ce ne sera plus la France.

« 2021-2022. Le glas a déjà sonné la fin des schémas et des cartes classiques du tourisme mondial ». Pour Rachid Gorri, « hélas, le destin "touristique" de la France était déjà prévisible ». En effet, « depuis une quinzaine d’année environ, ce pays ne cesse de décliner sans provoquer la moindre inquiétude ni de la part des gouvernements qui se sont succédé, ni du côté des professionnels ».

La question se pose pour le consultant : « Qui prendra alors définitivement la première place du podium en 2021 ou 2022, la Chine ou l’Espagne ? Ces deux géants du tourisme bourrés de conviction et de volonté, ont un objectif commun : évincer les USA et la France du Top 5 des destinations touristiques.

Ces deux compétiteurs acharnés, parviendront-ils à leur fin et à se hisser à la première et à la deuxième place de l’échiquier international ? »

La Chine et l’Espagne pourraient-elles dès 2021-2022 évincer la France du podium des destinations les plus visitées ?