Rendre compte d’une expérience de visite : se dire et se redire dans des entretiens d’explicitation composites

Revue Téoros n° 38, janvier 2019
Publié le 20 mars 2019

Résumé :

S’ils ont déjà pu raconter leur visite, les participants à une enquête qui racontent leur expérience touristique s’y replongent généralement pour la première fois de manière aussi intime. Le participant cherche la manière la plus adéquate d’en rendre compte en négociant avec ses compétences linguistiques. L’enjeu est de parvenir à formuler discursivement une épreuve perceptive et affective. L’enquêteur ne doit pas simplement enregistrer ce qu’on lui déclare, mais s’interroger sur ce que le participant veut dire, sans présager la signification des termes utilisés comme étant évidente, ni subsumer les significations données sous les différentes catégories analytiques. C’est à cette condition que peut être menée une évaluation de l’expérience touristique telle qu’elle est vécue par les touristes eux-mêmes et non telle qu’elle est espérée par les acteurs ou analysée par les chercheurs. La technique de l’entretien d’explicitation composite est une réponse à cette problématique : les participants à l’enquête disent et redisent ce qu’ils ont vécu afin de se faire comprendre au mieux.

Auteur(s) :

Nathanaël Wadbled

Rendre compte d’une expérience de visite : se dire et se redire dans des entretiens d’explicitation composites