La région Provence-Alpes-Côte-d'Azur à la conquête du marché russe

La Provence, le 21 mai 2019
Publié le 22 mai 2019

Avec l'ouverture de lignes directes entre l'aéroport Marseille-Provence et Moscou, la région espère développer la fréquentation du territoire.

"C’est une formidable opportunité de développer la fréquentation du territoire par les visiteurs russes moins présents en Provence et dans les Alpes depuis l’arrêt de la ligne directe opérée par Air France", se réjouissait Renaud Muselier, président de la région Sud Provence-Alpes-Côte-d’Azur, en janvier dernier après l’annonce de la mise en place d’une ligne directe entre l’aéroport Marseille-Provence et Moscou - aéroport de Cheremetievo - prévue à partir du 1er juin. Assurée par la compagnie russe Aeroflot, à raison de cinq fois par semaine, cette clientèle sera à seulement quatre heures de la cité phocéenne. L’arrivée de cette ligne viendra s’ajouter à celle de la compagnie Aigle Azur déjà instaurée depuis le mois de mars. Une ouverture de lignes qui pousse les institutionnels à travailler davantage sur la partie "Provence".

La région Provence-Alpes-Côte-d'Azur à la conquête du marché russe