Fréquentation touristique : des chiffres au beau fixe dans les Alpes-Maritimes

Nice Matin, le 18 juillet 2019
Publié le 18 juillet 2019

Les températures caniculaires n’ont pas nui aux réservations hôtelières. Les touristes sont bien là, plus nombreux que l’an passé, surtout à Nice où Mondial féminin et Fête de la musique ont joué

Dans les Alpes-Maritimes, le moral des hôteliers et des restaurateurs suit la courbe de la température. Et même ses pics, avec des chiffres en progression par rapport à l’année dernière, selon les premières observations de l’office de Tourisme.

Le taux d’occupation des chambres, tout d’abord. En mai : 72 % dans les Alpes-Maritimes et 81,6 % pour la seule ville de Nice. Soit respectivement +1,5 et +5,4 %. En juin : 81,7 et 88,9 % (+1,2 et +1,4 %. En juillet : 83,7 et 90 % (+0,5 et +2,3 %). C’est bien, c’est mieux, et cette tendance est confirmée par Denis Cippolini. Le président de la Fédération de l’hôtellerie et du tourisme y voit « le double effet Coupe du monde féminine et Fête de la musique ». Il prédit que cette forte demande persistera jusqu’à la fin de ce mois, d’autant que les décisions de dernière minute viendront encore grossir l’affluence. De quoi ravir celles et ceux qui exploitent les 15 000 chambres de Nice, même si cet élan, selon Denis Cippolini, rejaillit sur tout le territoire de la Métropole.

Fréquentation touristique : des chiffres au beau fixe dans les Alpes-Maritimes