Cannes impose une charte environnementale aux navires de croisières

Les Echos, 9 octobre 2019
Publié le 10 octobre 2019

Les compagnies, afin pouvoir programmer des escales en baie de Cannes, doivent s'engager à respecter l'environnement. Celles qui ne souscrivent pas à la charte seront interdites de séjour à partir de 2020.

Avec 370 000 croisiéristes accueillis en 2018, 415 500 en 2019, Cannes est passée devant Nice.

Un vent porteur souffle sur le marché des croisières en Méditerranée. « Pour la première fois, nous allons franchir en 2019 le cap des 30 millions de mouvements passagers, soit une hausse de 8,8 % par rapport au trafic 2018 », a dévoilé Airam Diaz Pastor, le président de MedCruise, association rassemblant 130 ports et une trentaine d'acteurs du secteur.

Cannes impose une charte environnementale aux navires de croisières (article payant)