Occitanie : un observatoire touristique pour décrypter la saison

L'Indépendant, le 19 janvier 2019
Publié le 10 janvier 2019

Il y a des réalités qui n’ont pas besoin de chiffres ! Et si cet observatoire touristique mis en place la saison passée, apporte de nombreux éléments, certains sonnent comme une évidence. À commencer par le bilan très positif de la saison 2018, et en particulier du mois d’août qui concentre un tiers de l’activité !

Météo, grève, football

Selon cette observation, trois facteurs principaux expliquent le démarrage tardif de la saison. Le premier, indépendant de la volonté des hommes, est la météo. En juin et juillet 2018, elle a été capricieuse. Le beau temps sur l’Europe du Nord durant l’été n’a pas favorisé le début de saison ni les courts séjours et autres réservations de dernière minute. Le second porte sur les grèves SNCF à répétition et l’incertitude des voyageurs quant à la possibilité de rallier le sud de la France, pour un week-end ou des vacances plus longues. Le troisième, enfin, revient à la Coupe du monde de football qui a ralenti les départs.

Un observatoire touristique pour décrypter la saison