Commémoration du D-Day : une manne touristique pour la Normandie

L'Echo touristique, le 6 juin 2019
Publié le 6 juin 2019

La France commémore ce jeudi le 75e anniversaire du Débarquement allié sur les plages de Normandie en présence de Donald Trump. Des célébrations qui constituent un enjeu majeur pour la Normandie.

Ce matin,  à 11 heures Emmanuel Macron et Theresa May ont lancé les cérémonies internationales du 6 juin 1944 en posant la première pierre du futur Mémorial britannique à Ver-sur-Mer (Calvados). Un projet colossal  et contesté de 33 millions d’euros. Pour l’occasion près de 12000 personnes, dont 160 vétérans de la Seconde guerre mondiale (45 du Jour J) se sont réunies parmi les 9387 croix blanches qui surplombent Omaha Beach.

En France, les sites de mémoire attirent environ 20 millions de visiteurs chaque année. Et la Normandie, particulièrement a fait du tourisme de mémoire une véritable manne pour son économie. Tous les 5 ans, les chiffres explosent. En 2017, 4,67 millions de visiteurs sont venus sur les sites normands liés au Débarquement, contre seulement 3 millions en 1995. 49 % d’entre eux étaient étrangers. Parmi les étrangers visitant les sites de mémoire normands, en 2017, 20 % étaient britanniques, 15 % néerlandais, 14 % américains, 11 % allemands, 10 % belges, selon le Comité Régional du Tourisme normand.

Commémoration du D-Day : une manne touristique pour la Normandie