Après le D-Day et l’Armada, la Normandie sur la voie d’une année record en 2019

Actu, le 20 juin 2019
Publié le 20 juin 2019

La Normandie devrait bénéficier après le D-Day et l'Armada d'une année record pour le tourisme en 2019. Et les effets devraient se poursuivre pendant plusieurs années. Précisions.

Les professionnels du tourisme « ont le sourire ». Le D-Day, l’Armada de Rouen (Seine-Maritime) et la Coupe du monde de football féminine ont permis à la Normandie d’être sous les feux des projecteurs pendant ce mois de juin 2019, souvent source de réservations des prochaines vacances. Marie-Gabrielle Clément-Varillon directrice adjointe de Normandie Tourisme, est convaincue que les effets de tous ces événements se verront sur plusieurs années.

Des événements déclencheurs de visites

76actu : Quelles sont les premières tendances observées par les professionnels du tourisme à la suite de ces événements importants que sont le D-Day, l’Armada ou encore aujourd’hui la Coupe du monde de football féminine ?

Marie-Gabrielle Clément-Varillon : Il est évidemment trop tôt pour donner un premier bilan chiffré. Mais nous avons des indicateurs sur toute la Région qui laissent à penser que ces événements vont évidemment avoir des retombées extrêmement positives quand il sera l’heure de faire le bilan de la saison. Pour la période mi-mai, mi-juin, les professionnels du tourisme ont le sourire. Nous aurons les premiers chiffres sur cette période vers le 9 juillet 2019. Ensuite, il faudra attendre début septembre pour avoir la totalité des données de la saison.

Après le D-Day et l’Armada, la Normandie sur la voie d’une année record en 2019