Y a-t-il trop de touristes à Paris ? le débat est lancé

Vivre Paris, le 22 août 2019
Publié le 23 août 2019

Le tourisme de masse, on le visualise plus généralement en Thaïlande ou sur une île un peu sauvage du Pacifique. Il fait des ravages sur la nature, mais a aussi de nombreux impacts dans les zones urbaines.

Visites insoIites

Découvrez Paris autrement avec nos guides passionnés et passionnants : Père Lachaise, Montmartre, Puces de Saint-Ouen, le Marais...

Gaspard Gantzer, candidat indépendant à la Mairie de Paris, a dénoncé mercredi sur RMC un trop-plein de touristes dans la capitale et proposé d’y remédier en interdisant les cars touristiques et en limitant davantage les nuitées Airbnb. Si l’une des raisons de ce coup de gueule prête à sourire – l’homme politique regrette que Paris perde « son âme de village » – il soulève un vrai débat : celui du tourisme de masse.

Un tourisme mondial en pleine croissance

Le tourisme est l’industrie la plus grosse du monde. Elle représente 10 % du PIB de la planète. Et ça n’est pas prêt de baisser puisque l’Organisation mondiale du tourisme anticipe une croissance annuelle de 3,3 %, des touristes internationaux. Ce qui aboutirait à 1,8 milliard de touristes dans le monde en 2030, contre 25 millions au début des années 50. Paris en a accueilli le double l’année dernière. En 2018, 50 millions de voyageurs ont visité la capitale. Un nouveau record qui représente près de 140 000 touristes qui arrivent à Paris chaque jour, soit l’équivalent de 7 % des Parisiens.

Y a-t-il trop de touristes à Paris ? le débat est lancé