Paris : un amendement pour limiter le nombre de nuitées Airbnb

Le Parisien, 18 octobre 2019
Publié le 21 octobre 2019

Paris sera-t-il toujours l'Eldorado d'Airbnb? Si la capitale est devenue la première destination mondiale pour la location entre particuliers, la mairie de Paris, elle, continue à chercher des parades pour juguler le développement des plates-formes spécialisées dans la location de courte durée entre particuliers. Après la mise en place d'une équipe d'inspecteurs — chargés de faire des contrôles dans les meublés touristiques et l'obligation pour les propriétaires de s' enregistrer sur le site de la Ville — la municipalité souhaite abaisser le nombre maximal autorisé de nuitées pour la location meublée de courte durée. Et compte bien sur les parlementaires parisiens pour faire changer la loi.

Bientôt une limite à 60 nuits ?

La sénatrice parisienne (PS) Marie-Pierre de la Gontrie a défendu en milieu de semaine un amendement au projet de loi « Engagement dans la vie locale et proximité de l'action publique » permettant aux communes de choisir elles-mêmes le nombre de nuitées maximal autorisé pour la location meublée de courte durée sur les plates-formes de type Airbnb.

Paris : un amendement pour limiter le nombre de nuitées Airbnb