Malgré la crise des Gilets jaunes, Paris est la troisième ville la plus attractive du monde

La Voie du Nord, le 9 janvier 2019
Publié le 10 janvier 2019

Malgré la crise des Gilets jaunes, Paris serait donc toujours très attractive, tout comme Londres qui conserve sa première place au classement bien que les incertitudes liées au Brexit demeurent. En deuxième position se trouve New-York. Deux autres villes américaines arrivent dans le top 10, Chicago en 7e place et San Francisco en 10e. En Europe, Paris et Barcelone (5) sont les seules villes représentées dans le classement. Tokyo arrive 4e, Moscou 6e, Singapour 8e et Dubaï 9e.

 Pourquoi Paris attire autant ?

Les auteurs de l'étude expliquent la très bonne place de la capitale française par le fait que Paris peut se vanter de disposer de la meilleure connectivité aéroportuaire au monde ; que la ville se classe 6e dans la sous-catégorie « Convention Center » et est classée 11e pour la qualité de ses musées. « Les investissements dans les infrastructures sont en hausse et la ville construit plus d'hôtels que jamais. Près de deux douzaines d'entre-eux devraient ouvrir fin 2019 ». Paris est également le leader mondial en matière de contrôle des locations de vacances sur les plate-formes comme Airbnb, « avec des lois strictes mais collaboratives conçues pour mettre un frein à la pénurie croissante d'appartements qui menace les résidents ».

Malgré la crise des Gilets jaunes, Paris est la troisième ville la plus attractive du monde