Une destination Capi en Auvergne-Rhône-Alpes

L'Essor, le 18 juillet 2019
Publié le 18 juillet 2019

Détenant la compétence tourisme conformément à la loi Notre, la Communauté d'agglomération Porte de l'Isère (Capi) met au point sa stratégie de développement touristique. Objectif : capter la clientèle de passage pour augmenter le nombre de nuités.

"La Capi n'est pas un territoire naturellement touristique mais plutôt un territoire de passage", prévient le président Jean Papadopulo. C'est justement pour capter cette clientèle de passage que doit émerger une "destination Capi". Pour cela, la stratégie de développement touristique vise à développer une offre de courts séjours pour capter la venue de touristes (notamment régionaux et issus du bassin lyonnais) et leur faire passer une nuit sur le territoire.

Si l'attrait de la locomotive The Village est indéniable (quatre millions de visiteurs sur la première année, Ndlr), la Capi compte, une nouvelle fois, s'appuyer dessus, sans pour autant s'y limiter. "On ne peut pas raisonner que Capi. Il faut voir plus large et penser Nord-Isère. Un travail est en cours sur la valorisation touristique du territoire avec les chemins de randonnées, les éléments architecturaux…, et sur le marketing territorial", poursuit Jean Papadopulo. Et d'ajouter que la Capi capte également "beaucoup de tourisme d'affaires, qui remplit les hôtels".

Une destination Capi en Auvergne-Rhône-Alpes