Nord-Isère : le tourisme estival rattrape l’hivernal

Groupe Ecomedia, 11 octobre 2019
Publié le 11 octobre 2019

Cet été, le tourisme dans les campings et les gites ruraux de l’Isère a profité à plein de l’effet canicule et des vacances à bon marché.

Avec 71 % des hôteliers, gérants de campings ou autres modes d’hébergement marchands qui se déclarent satisfaits, le tourisme isérois dresse un bilan positif de la saison d’été. Le niveau de fréquentation a été identique à celui de l’été dernier et la saison s’est achevée sur un mois de septembre qui a permis à des professionnels de récupérer en partie la fréquentation que la canicule leur a ôtée.

« Au total, à l’issue de la saison, près de 3 millions de nuitées marchandes devraient [ndlr : on attend les chiffres définitifs de la mi-octobre] ainsi avoir été enregistrées dans le département avec un taux de remplissage moyen des hébergements marchands de 46 % », précise la note de conjoncture de Isère Tourisme.

Le document rappelant, au passage, que « la saison d’été pèse pour 42 % de l’activité annuelle de l’Isère, soit, presqu’autant que la saison d’hiver ». Après un mois de mai pénalisé par une météo tristounette, les professionnels ont pu se rattraper le mois suivant avec une fréquentation en hausse, notamment, dans les campings et les hébergements situés en milieu rural.
 

Nord-Isère : le tourisme estival rattrape l’hivernal