Dans l'Allier, l'arrière-saison attire de plus en plus de touristes

La Montagne, 3 novembre 2019
Publié le 5 novembre 2019

L’arrière-saison est moins prisée par les touristes que l’été, mais entre courts séjours et randonnées, l’automne reste une période importante pour l’économie du tourisme bourbonnais.

Dans l’Allier, le touriste d’arrière-saison est un visiteur que l’on cajole. En 2018, la période allant d’octobre à mars représentait 34 % de l’activité touristique du département, soit plus de deux millions de nuitées.

Randonneurs et « city breaker ».

« En moyenne, l’été représente 40 % des nuitées annuelles. En comparaison, sans être surfréquentée, l’arrière-saison reste une période importante », souligne Alexis Gamond, responsable développement et filières au sein du Comité départemental du tourisme d’Allier (CDT).

Dans l'Allier, l'arrière-saison attire de plus en plus de touristes