Ardèche/Drôme : 50 millions d’euros de retombées économiques

Le Dauphiné, le 20 juin 2019
Publié le 20 juin 2019

La saison 2019 débute de manière plutôt encourageante pour Ardèche Hermitage tourisme. Une bonne nouvelle pour le territoire où le tourisme tient une place particulière.

Le chiffre montre à lui seul l’importance du secteur touristique pour la zone. Ardèche Hermitage tourisme estime que les retombées économiques du secteur s’élèvent à 50 millions d’euros du pays de Saint-Donat-sur-l’Herbasse (Drôme) à celui de Saint-Félicien (Ardèche), en passant évidemment par l’Hermitage et le Tournonais. La dépense moyenne annuelle, par personne et par jour, pour un touriste est de 51,80 euros ; 70 euros pour un itinérant ViaRhôna ; et 150 euros en moyenne pour la clientèle de l’œnotourisme.

Des chiffres plus qu’encourageants, comme ceux du début de saison actuel. "S’il faut rester prudent, avril a plutôt été un bon mois", constate Christophe Bonin, directeur d’Ardèche Hermitage tourisme. Les chambres d’hôtes et les gîtes ont enregistré une baisse de fréquentation en avril/mai par rapport à 2018, mais les campings et les restaurants voient la saison qui se profile à la hausse. À nuancer néanmoins.

Ardèche/Drôme : 50 millions d’euros de retombées économiques