Mayotte - Le tourisme baisse de 9 %, le départ de Corsair et les grèves en cause

Le Journal de Mayotte, 5 septembre 2019
Publié le 5 septembre 2019

Le tourisme ne se porte pas mieux à Mayotte. 2017 avait connu une forte hausse, liée à la mise en place de la ligne directe et à la concurrence permise par Corsair. Mais le départ de la compagnie et les mouvements sociaux ont eu raison de la saison touristique 2018.

Ainsi les chiffres globaux montrent une baisse de la fréquentation touristique de l’île de presque 10 % en un an, passant à 56 300 visiteurs. C’est moins que les 61 800 de 2017, mais ça reste plus que les 50 900 de 2016. Les trois années précédentes étaient relativement stables.

La principale baisse concerne les touristes affinitaires, ceux qui connaissent quelqu’un sur le territoire et lui rendent visite. Ils sont 7 000 de moins que l’année dernière. Les touristes d’agrément sont quant à eux 200 de plus et les touristes d’affaires, 600 de plus. Un effet peut-être du plan pour l’avenir de Mayotte qui a amené ici de nombreuses missions, bénéfiques pour l’activité hôtelière.

Les touristes restent majoritairement des métropolitains (56 %) et des Réunionnais (40 %). Très peu d’étrangers donc à l’exception des quelques passagers des quelques paquebots de croisière à avoir mouillé dans le lagon.

Le tourisme baisse de 9 %, le départ de Corsair et les grèves en cause