« Le tourisme est mort à Mayotte ! » Ou comment réinventer un secteur en difficulté

Le Journal de Mayotte, le 14 décembre 2018
Publié le 14 décembre 2018

« Aujourd’hui, le tourisme, il est mort, on avait déjà essayé de le tuer en 2011, là il va nous falloir 3 ans ». La phrase assassine est de Laurent Gaubert, gérant d’hôtel sur Petite Terre. Présent à Mayotte depuis une douzaine d’années, il a vu sa clientèle passer de « 90% de touristes à 90% de professionnels ». Pire, « on est en décembre et là, on est vide. Après les grèves on était ruinés, avec les séismes on a subi des dégâts, nos fonds de commerce ne valent plus rien, le tourisme n’existe plus ». Bien sur des aides existent mais après le mouvement social du début d’année « les aides proposées étaient des emprunts, ça veut dire qu’au lieu de couler maintenant, on coulera l’année prochaine, on n’a tiré aucune leçon de 2011 ».

Consultez l'article intégral sur le site Le Journal de Mayotte.