Comment les îles de Guadeloupe réussissent à doper leur attractivité

Tour Hebdo, 8 octobre 2019
Publié le 10 octobre 2019

En renouvelant l'offre hôtelière et les expériences de voyage, les îles de Guadeloupe espèrent confirmer les chiffres record de fréquentation de 2018.

Le problème des Sargasses et la défaillance de XL Airways pourraient être des sujets d’inquiétude pour le Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe (CTIG). Il en a à peine été fait mention lors de la présentation des (très) bons résultats de la destination le 2 octobre dernier, en marge de l’IFTM Top Resa dernier.

38 000 sièges supplémentaires

Avec une fréquentation touristique record en 2018 et un taux de repeaters de  69 %, les îles de Guadeloupe sont sur un petit nuage. Elles ont accueilli l’an dernier 1 166 200 visiteurs dont 735 000 touristes de séjour (+13 %) qui ont passé en moyenne 14 jours dans l’archipel.

« Cette clientèle rajeunit », note avec satisfaction Willy Rosier, directeur général du CTIG. 12 % des touristes ont plus de 60 ans (contre 20 % en 2015) et 47 % moins de 40 ans (contre 36 % en 2015). « Nous avons su faire évoluer notre offre devenue plus qualitative et diversifiée », constate-t-il.

Comment les îles de Guadeloupe réussissent à doper leur attractivité