Tourisme urbain : l’internationalisation des nuitées hôtelières progresse

Atout France, 11 juillet 2019
Publié le 12 juillet 2019

Cependant encore de fortes disparités entre les villes

Atout France dresse comme chaque année le panorama de la fréquentation hôtelière, française et internationale, de 32 destinations urbaines en 2018 (+Métropole du Grand Paris).

L’année 2018 a affiché de bonnes performances avec 50 millions de nuitées hôtelières totales, en hausse de 1 % par rapport à 2017. Ce total approche celui de la métropole du Grand Paris de 53 millions de nuitées. Ce résultat s’explique par le dynamisme des nuitées internationales, 14,9 millions de nuitées étrangères, en hausse de 6,1 % par rapport à l’année précédente, qui compense le tassement des nuitées françaises (observé globalement en France métropolitaine).

L’espace urbain attire des visiteurs de loisirs pour des vacances ou de simples city-breaks. Les villes se placent également sur la 1e marche du podium en termes d’accueil de rencontres et d’événements professionnels. Enfin, générateur d’emplois directs et indirects, le tourisme en ville est un véritable moteur de l’économie et du développement local. Pour rappel, l’espace urbain comptabilise 70 % des nuitées hôtelières en France métropolitaine en 2018 et constitue également la première destination n° 1 des visiteurs internationaux qui y réalisent 77 % de leurs nuitées hôtelières.

Tourisme urbain : l’internationalisation des nuitées hôtelières progresse