Revitalisation des centres historiques - 17 villes expérimentent les propositions du rapport Dauge

Caisse des Dépôts
Publié le 20 novembre 2017

La stratégie pluriannuelle en faveur du patrimoine, présentée le 17 novembre (voir notre article ci-dessous), prévoit de "soutenir la revitalisation des centres historiques en situation de désertification". Pour le moment, elle prévoit d'en soutenir dix-sept dans le cadre d'une expérimentation interministérielle déjà lancée, "à l'automne". Il s'agit des centres des villes de : Gien, Romorantin-Lanthenay, La Châtre, Sancerre, Sedan, Chaumont, Lunéville, Longwy, Bar-le-Duc, Saint-Dié-des-Vosges, Guebwiller, Lauzerte, Lodève, Figeac, Villefranche-de-Rouergue, Pont-Saint-Esprit et Mende.

L'expérimentation s'inscrit directement à la suite du rapport remis en février 2016 par Yves Dauge, ancien sénateur-maire de Chinon et fondateur de l'Association nationale des Villes et Pays d'art et d'histoire et des villes à secteur sauvegardé et protégé (ANVPAH, aujourd'hui "Sites et cités remarquables de France). Le rapport Dauge avait identifié 600 villes petites et moyennes nécessitant un travail de fond touchant à plusieurs champs (culture mais aussi : habitat, commerce, activité économique et touristique...). Il plaidait alors pour "un renversement de politique", avec "un plan sur dix ans" qui ne serait "pas un guichet de plus" et qui passerait "par une modification assez radicale des modes de financement et d'intervention" (voir notre article du 3 février 2017).

Retrouvez la suite de l'article sur le site Caisse des Dépôts.