La Foncière des Alpes accompagne la stratégie offensive du Club Med à la montagne

Les Echos, 13 novembre 2019
Publié le 13 novembre 2019

La transaction a valeur de symbole. La Foncière des Alpes, ex-Foncière hôtelière des Alpes, qui fête son quatrième anniversaire, et ses cinq actionnaires viennent de céder les murs du Club Med Les Arcs Panorama (Savoie) à un groupement d'investisseurs réunis par la société de gestion Atream. Dans la foulée, la foncière, avec le même tour de table constitué de la Banque des Territoires (groupe Caisse des Dépôts) et de quatre banques régionales (des entités du Crédit Agricole, des Banques populaires, et des Caisses d'Epargne), s'apprête à entériner un montage financier analogue pour le futur Club Med de La Rosière (Savoie). La première pierre a été posée courant septembre, son ouverture étant prévue pour décembre 2020.

Au-delà de leurs montants, qui dépassent la centaine de millions d'euros dans les deux cas, ces deux opérations témoignent de « la stratégie d'amorçage » de la Foncière des Alpes, souligne sa présidente, Edith Martin-Bonnenfant, par ailleurs directrice du pôle montagne arc alpin de la CDC. « Nous n'avons pas une vocation patrimoniale. La stratégie de Club Med est offensive avec un projet par an. Pour accompagner celui de la Rosière, nous devons vendre Les Arcs », ajoute la dirigeante.
 

La Foncière des Alpes accompagne la stratégie offensive du Club Med à la montagne