Quatrième Conseil interministériel du tourisme, le 17 mai 2019

DGE, 17 mai 2019
Publié le 17 mai 2019
Vue extérieure du Musée Soulages et cathédrale de Rodez. ©Atout France/Patrice Thébault

Depuis juillet 2017, un Conseil interministériel du tourisme (CIT), présidé par le Premier ministre, se tient au rythme de deux fois par an. Le troisième avait eu lieu en juillet 2018. Entre deux CIT, un Comité de pilotage, présidé par le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, fait le point sur les chantiers en cours.

Le CIT du 17 mai 2019 a été en grande partie consacré à l’emploi, à la formation et aux questions de gouvernance qui leur sont liées.  Il a abordé d’autres initiatives que pourront utiliser les territoires. Il s’est aussi intéressé à la détaxe, à Atout France et à la simplification du cadre normatif du tourisme.

Le CIT du 17 mai a examiné les dernières évolutions conjoncturelles. Il s’est félicité que la France reste à la première place en termes de destination internationale. Malgré un début d’année 2019 un peu poussif, les professionnels estiment que l’activité touristique devrait repartir.

Emploi, formation et gouvernance

Certains métiers du tourisme souffrent d’une mauvaise image. Or il importe d’attirer de nouveaux talents pour que la France reste compétitive au niveau international. Dans cette optique, un EDEC (engagement pour le développement de l’emploi et des compétences), liant une douzaine de branches du secteur du tourisme avec le ministère chargé du travail, est mis en œuvre dès 2019. Des actions sont mises en œuvre pour mieux orienter et former les jeunes et les salariés. A ce titre, l’objet de la CFET (conférence des formations d’excellence au tourisme) est de favoriser le développement des formations de grande qualité. Par ailleurs, la mission conduite par Frédérique Lardet, Bruno de Monte et Stéphanie Le Quélec propose de regrouper six OPCO (opérateurs de compétence) en deux : un pour les services à forte intensité de main-d’œuvre, un pour la culture et les loisirs. Enfin, un Comité de filière du tourisme sera créé.

Différentes initiatives pour les territoires

La création d’un Fonds d’ingénierie « tourisme et patrimoine » d’un millions d’euros a été annoncé. Il fait suite aux conclusions d’une étude menée par les ministères chargés de l’économie et de la culture et par la caisse des dépôts. Il sera piloté par la Banque des Territoires et s’insèrera dans le cadre opérationnel de France Tourisme Ingénierie. Par ailleurs, la première saison des « Capitales françaises de la culture » se tiendra de septembre 2021 à septembre 2022. Ces capitales visent à mettre en valeur l’innovation artistique et l’attractivité culturelle des villes françaises.

Vers une simplification de la détaxe et du droit du tourisme

Pour faire progresser les recettes internationales liées au tourisme, le CIT a annoncé différentes mesures pour rendre la détaxe plus facile. Par ailleurs, des simplifications seront apportées au droit du tourisme.

Télécharger le dossier de presse ci-dessous.