Les entreprises innovantes en matière de slow tourisme

DGE, le 7 février 2018
Publié le 7 février 2018

En France, la destination « campagne » est devenue une référence en matière de slow tourisme. Le slow tourisme est en effet porté par une évolution des modes de consommation, une émergence des préoccupations environnementales et un désir global des clientèles de se tourner vers des séjours plus authentiques et plus proches de la nature.
 
C'est pourquoi, la DGE a soutenu ces dernières années les réseaux territoriaux structurés dans le développement de l'écotourisme, de la valorisation des produits de terroir ainsi que de l’itinérance, et accompagné la mise en œuvre de démarches de qualification et de structuration notamment pour les réseaux des stations vertes, des sites remarquables du goût, des Grands Sites de France.

Afin de consolider cette approche, la DGE a mandaté Luc Mazuel du cabinet Kipik Conseils pour repérer, sélectionner et analyser des entreprises performantes et innovantes qui participent à la singularité de la destination « campagne » sur la thématique du slow tourisme dans une approche œnotouristique, gastronomique et itinérance immersive. Dans ce cadre, Luc Mazuel a réalisé des audits complets de chaque structure identifiée, restitués sous forme de fiches signalétiques.

Dans la synthèse mise en ligne, il a repris les points saillants étudiés (le rapport au temps, l’immersion, les transports doux, l’authenticité, le partage, la valorisation des patrimoines, les modes de gestion et de promotion, la singularité, les contraintes identifiées, etc.) et présenté des préconisations destinées à faciliter le développement de ces entreprises et leur valorisation.