Enquête de conjoncture estivale de la fréquentation touristique en France métropolitaine

Atout France, 22 octobre 2019
Publié le 28 octobre 2019
Illustration enquête de conjoncture Atour France

Une saison estivale finalement satisfaisante, bien qu’ayant débuté tardivement et en creux, pour se prolonger pleinement jusqu’à fin septembre. Explication en partie due à des conditions météorologiques un peu exceptionnelles en juin et juillet.

La fréquentation française a été au rendez-vous, en compensant la diminution de la fréquentation internationale, dont les dépenses ont cependant augmenté. La fréquentation événementielle progresse encore.

Certaines tendances ont marqué cet été : la baisse de la clientèle britannique, qui est un constat partagé par les 2/3 des territoires interrogés, la hausse de l’hébergement collaboratif, qui se poursuit auprès des étrangers, comme des Français qui redécouvrent la proximité avec ce mode d’hébergement. Les recettes des étrangers du poste voyages de la balance des paiements d’avril à août (compris) sont en vive augmentation de 1 milliard d’euros par rapport à l’an passé.

Enquête de conjoncture estivale de la fréquentation touristique en France métropolitaine - Saison estivale 2019 - 2ème vague