Balance des paiements de la France - novembre 2017

Banque de France, le 9 janvier 2018
Publié le 9 janvier 2018

Les transactions courantes se dégradent en novembre

Le solde des transactions courantes se dégrade au mois de novembre, à -3,3 milliards après -2,6 milliards en octobre (données cvs-cjo). La baisse s'explique principalement par le creusement du déficit énergétique (-3,5 milliards après -2,7) et par une moins bonne performance des échanges de services, qui redeviennent déficitaires à -0,5 milliard malgré l'excédent des voyages. Inversement, le solde des biens hors énergie redevient positif grâce notamment au négoce international. Les revenus restent excédentaires (0,6 milliard).

Dans le compte financier (données non cvs), les investissements directs ressortent à l'équilibre pour le deuxième mois consécutif. Les investissements de portefeuille présentent des entrées nettes de 10 milliards, avec des ventes de titres étrangers pour 16,5 milliards après les achats du mois précédent. Les prêts et emprunts (« autres investissements ») enregistrent des entrées nettes de 4,4 milliards.

 

Consultez le rapport intégral et le détail des chiffres sur le site de la Banque de France.