Tourisme dans l’Arc jurassien : une offre d’hébergement différente de part et d’autre de la frontière

Insee Analyses Bourgogne-Franche-Comté n°50, le 25 février 2019
Publié le 26 février 2019

L’Arc jurassien franco-suisse compte de nombreux sites remarquables, naturels ou historiques. Pour accueillir les touristes désireux de les découvrir, il dispose de 740 hôtels et 160 campings. Les hôtels sont implantés pour l’essentiel dans le versant suisse, surtout dans le canton de Vaud, à la fois urbain et bordant le lac Léman. Dans la partie française, ils se concentrent dans les principales agglomérations, loin de la frontière. Leur clientèle étrangère est pour partie une clientèle de proximité, française en Suisse et suisse en France. Les campings sont davantage présents dans la partie française, notamment dans les espaces naturels du massif du Jura où ils attirent de nombreux Néerlandais.

Pour renforcer son développement économique, l’Arc jurassien (Définitions), territoire situé de part et d’autre des 230 km de frontière entre la Bourgogne-Franche-Comté et la Suisse, cherche à mieux valoriser ses atouts touristiques. L’accueil de touristes est en effet un levier fort de développement local : par leurs dépenses, les touristes génèrent des
emplois dans l’hôtellerie, la restauration ou encore le commerce et les transports provoquant un effet d’entraînement sur le reste de l’économie.*

Tourisme dans l’Arc jurassien : une offre d’hébergement différente de part et d’autre de la frontière