Le tourisme aux Antilles : à la reconquête d’une plus large clientèle

Insee Analyses Guadeloupe n°33, le 28 novembre 2018
Publié le 29 novembre 2018

Le tourisme dans les territoires ultramarins constitue l’un des atouts de l’économie locale. Une meilleure desserte par avion et par bateau de croisière permet d’accueillir une plus large clientèle principalement métropolitaine mais également antillaise et américaine. Si le Sud Grande-Terre, Deshaies, les Saintes en Guadeloupe et l’Espace Sud en Martinique concentrent l’essentiel de la fréquentation touristique, les autres communes donnent accès à un tourisme diversifié. L’hébergement et la restauration, deux piliers du tourisme représentent plus de 4 % de l’emploi salarié en Martinique et en Guadeloupe. Bien que l’hébergement touristique génère une valeur ajoutée supérieure à celle de la restauration, cette dernière dégage un meilleur taux de marge aux Antilles.

En 2017, les destinations Guadeloupe et Martinique gagnent en attractivité. La fréquentation touristique est en hausse, de 19 % en Martinique et de 13 % en Guadeloupe entre 2016 et 2017. Cette augmentation est portée essentiellement par le secteur des croisières (+ 45 % en Martinique et + 15 % en Guadeloupe), mais également par le tourisme de séjour (+ 11,8 % en Guadeloupe et + 3,1 % en Martinique). La hausse de fréquentation touristique se traduit par une augmentation du nombre de nuitées consommées dans l’hôtellerie (+ 23,6 % en Guadeloupe et + 8,6 % en Martinique).

Consultez l'Analyse intégrale sur le site de l'Insee.