Atout France analyse le marché domestique

Destination France, Atout France, printemps 2019
Publié le 20 mars 2019

Alors que le nombre de nuitées internationales augmente en moyenne, sur longue période, d’un peu moins de 2 % par an grâce à la bonne dynamique des marchés émetteurs extra-européens, les nuitées domestiques connaissent en revanche une évolution globalement négative

Si les nuitées des Français dans les établissements marchands ont résisté et semblent reparties à la hausse depuis quelques années, les nuitées non marchandes (dans la famille, chez des amis ou en résidences secondaires) connaissent une baisse continue depuis la crise financière et économique de 2008.

Toutes les destinations des différents espaces sont concernées par cette évolution négative, à l’exception des stations de montagne qui connaissent un rebond très fort ces 3 dernières années. Les nuitées dans le secteur marchand rencontrent quant à elles des évolutions contrastées selon les espaces. Si les destinations littorales et de montagne s’avèrent en légère baisse, les destinations urbaines, à l’image des efforts d’investissements, sont en forte hausse (+25 %). On note également une dynamique intéressante pour les destinations campagne.

Autre évolution qui n’est pas sans conséquence sur l’économie touristique des territoires, la hausse du départ des Français vers l’étranger, notamment en été : l’analyse conduite par KANTAR-TNS à la demande de Atout France révèle ainsi une hausse de +6 % en juillet/août 2018 par rapport à 2017.

Tous les résultats feront l’objet d’un focus détaillé dans la prochaine Lettre de veille internationale de Atout France.

Atout France analyse le marché domestique (p. 9)