Une taxe de séjour pour les meublés de tourisme non classés

Le Figaro, le 17 décembre 2018
Publié le 18 décembre 2018

Si les municipalités ont voté la création d’une taxe de séjour pour les meublés de tourisme non classés, la mesure entre en application dès le 1er janvier 2019

A partir du 1er janvier 2019, les locations de meublés de tourisme non classés ou en attente de classement sont soumises à une taxe de séjour proportionnelle, comprise entre 1 et 5 % du coût de la nuitée par occupant. Le montant est limité au tarif le plus élevé entre le plafond applicable aux hôtels de tourisme 4 étoiles (2,30 € en 2019) ou au tarif maximal fixé par la commune (article 44 de la loi n° 2017-1775 du 28.12.17). Cette taxe ne peut être instituée pour 2019 que si les municipalités ont délibéré en ce sens avant le 1er octobre 2018.

Consultez l'article intégral sur le site Le Figaro.