La justice autorise les indemnisations des vols en correspondance hors UE

L'Echo touristique, le 5 juin 2017
Publié le 7 juin 2018

Désormais, les droits des passagers aériens de l’UE, qui comprennent le droit à une compensation pour les retards de vol, s’appliquent également aux vols de correspondance hors Union Européenne, et exploités par des compagnies aériennes non membres.

Décidément, les décisions de justice concernant les indemnisations s’enchaînent et ne se ressemblent pas. Ces derniers temps plutôt contraignantes, la dernière, rendue par la Cour de Justice de l’Union européenne le 31 mai, est largement favorable aux passagers. Les voyageurs peuvent désormais être indemnisés en cas de retard sur leur correspondance, même si cette escale a lieu en dehors de l’Union européenne, et avec une compagnie non européenne. Seule condition préalable : il faut que tous les vols fassent partie d’une même réservation.

Retrouvez la suite de l'article sur le site L'Echo touristique.