Le Zimbabwe autorise la chasse des buffles à l’arc pour doper son tourisme

L'Echo touristique, 27 mai 2019
Publié le 27 mai 2019

Le Zimbabwe a décidé d’autoriser la chasse des buffles à l’arc afin d’ouvrir un peu plus son territoire au juteux marché des amateurs étrangers des chasses sportives.

Après le Botswana, qui a levé l’interdiction de chasser les éléphants, le Zimbabwe a décidé d’autoriser la chasse des buffles à l’arc, pour attirer les amateurs étrangers de chasse dite sportive. Traversant une très profonde crise économique et financière, le Zimbabwe utilise tous les moyens à sa disposition pour récupérer les devises fortes qui lui font défaut. « Nous voulons attirer une plus grande part de marché pour la protection de la faune, pour développer notre économie et créer des emplois », à expliqué à l’AFP un des porte-parole de l’autorité locale des parcs et de la faune.

Le Zimbabwe autorise la chasse des buffles à l’arc pour doper son tourisme