Finances : les nuages s’accumulent sur le tourisme mauricien

Defimedia.info, le 25 mars 2019
Publié le 25 mars 2019

À la quasi-stagnation dans le nombre d’arrivées s’ajoute le phénomène de baisse continue dans les recettes touristiques.

L’investisseur à la Bourse de Maurice en est conscient rien qu’en se basant sur la performance des valeurs hôtelières depuis le début de l’année.

En janvier, les revenus touristiques ont chuté à Rs 6,18 milliards, affirme la Banque de Maurice dans son bulletin mensuel sur les transactions bancaires. Ce montant est en baisse de 6,6 % par rapport au même mois en 2018. C’est la quatrième fois en cinq mois (septembre à janvier) que les recettes sont en recul. Qui plus est, ces baisses successives interviennent dans la période dite de haute saison, où tous les opérateurs engrangent des revenus élevés et affichent des profits.

Cette tendance baissière est porteuse de mauvaises nouvelles pour cette industrie faisant vivre de manière directe et indirecte quelque 100 000 personnes. D’une part, le tourisme est l’un des principaux piliers de l’économie mauricienne et le flux aide dans la balance de paiements. D’autre part, l’industrie touristique est une riche source de devises étrangères (euro, dollar et livre sterling), essentielle à l’importation.

Finances : les nuages s’accumulent sur le tourisme mauricien