Turquie : le tourisme soumis aux aléas sécuritaires

Orientxxi.info, le 10 septembre 2019
Publié le 10 septembre 2019

Dotée de monuments, paysages, bords de mer et sites archéologiques grandioses, la Turquie multiplie ses efforts depuis près de quinze ans pour développer le tourisme de masse. Avec succès jusqu’en 2015, quand une série d’événements sont venus, pendant trois "années noires", contrarier son développement. Si cette activité repart à la hausse depuis 2018, les objectifs annoncés de 70 millions de visiteurs et 70 milliards de dollars de revenus en 2023 paraissent très ambitieux au regard des conflits qui mettent la région en péril.

La vague d’attentats de 2015 et 2016 a mis un sérieux coup de frein à dix ans d’essor continu du tourisme en Turquie. La menace terroriste en Europe était ces années-là dans tous les esprits, notamment après les attentats de Charlie Hebdo et du Bataclan à Paris en 2015, créant un sentiment d’insécurité d’autant plus aigu que la guerre en Syrie était alors à son comble, les Russes se portant en septembre au secours du régime de Bachar Al-Assad alors en grande difficulté.
 

Turquie : le tourisme soumis aux aléas sécuritaires