Le tourisme britannique ne profite pas de la baisse de la livre

Skift, 4 septembre 2019
Publié le 4 septembre 2019

Pour les Britanniques, l'un des rares avantages d'une livre faible aurait pu être une possible stimulation du tourisme. Mais, selon des chiffres récents, cela n’a pas eu lieu.

Le Brexit a fait chuter la livre sterling et rendu les vacances au Royaume-Uni moins chères, mais cela n’a pas rendu la Grande-Bretagne plus attrayante à visiter.

Selon le classement du tourisme publié par le Forum économique mondial, le Royaume-Uni est passé du cinquième au sixième rang des pays les plus compétitifs pour les voyages cette année. Parmi les 10 pays les plus performants, il est le seul à être descendu dans le classement, et est dépassé par les États-Unis.

Le tourisme britannique ne profite pas de la baisse de la livre (article en anglais)