Le gouvernement portugais prévoit de stimuler l'œnotourisme

Tourism Review, 18 mars2019
Publié le 19 mars 2019

Le ministère du Tourisme portugais a annoncé une série de mesures visant à faire du pays une destination œnotouristique prisée. Les mesures devraient être axées sur la formation professionnelle, la qualification des produits et le marketing. L'année dernière, 2,5 millions de touristes se sont rendus au Portugal à la recherche d'une expérience œnologique.

« L'objectif de ce plan est de faire du Portugal une destination incontournable de l'œnotourisme », a révélé Ana Mendes Godinho. La ministre a expliqué que le plan comportait différents axes : qualification des produits (restaurants, hébergements, caves à vin ou producteurs de vin), formation professionnelle, calendrier des événements et campagnes visant à attirer des journalistes et des voyagistes au Portugal tout en numérisant l'offre et en créant un site internet national.

La consommation nationale de vin est en augmentation, tirée par les achats des touristes, et représente déjà plus de 50 % des exportations, pour un montant de 800 millions d'euros. Le secteur est donc très bénéfique pour l'économie. Le tourisme sera « le principal moteur de la croissance du secteur vitivinicole au Portugal dans les années à venir » et dans une croissance au format inattendu : les ventes aux portes des fermes et des vignobles.

Le gouvernement portugais prévoit de stimuler l'œnotourisme (article en anglais)