La nourriture, moteur du tourisme italien

Tourism Review, le 26 novembre 2018
Publié le 26 novembre 2018

L'Observatoire national du tourisme italien a piloté une étude sur le tourisme gastronomique et l'oenotourisme dont les résultats peuvent surprendre.

La nourriture apparaît comme la force motrice du tourisme et de l'économie italienne. En 2017, les étrangers ont dépensé 223 millions d'euros en nourriture et en vin, soit une augmentation de 70 % par rapport à l'année 2013 (131 millions d'euros à l'époque).

L'augmentation totale des dépenses liées aux vacances sur la même période a en revanche été plus faible (+18,4 %). Environ 1 touriste sur 4 en visite en Italie est attiré par la nourriture et le vin (22,3 % des Italiens et 29,9 % des visiteurs étrangers).

Retrouvez d'autres chiffres dans l'article de Tourism Review (en anglais).