En Europe, l’étau se resserre autour d’Airbnb

L'Echo touristique, le 14 mai 2018
Publié le 16 mai 2018

A partir du mois de juillet, la capitale des Baléares interdit la location d’appartements privés aux touristes, a-t-elle récemment annoncé. Aujourd’hui, c’est Madrid qui hausse le ton. La capitale espagnole a décidé de légiférer pour encadrer la location touristique. L’objectif est de limiter la présence du géant californien dans les quartiers du centre historique, une présence qui entraîne une inflation des loyers pour la population locale.

Le plan présenté par l’équipe municipale prévoit notamment d’autoriser l’usage touristique pour les seuls appartements disposant d’un accès indépendant, afin de ne pas importuner les autres habitants des immeubles concernés, soulignent Les Echos.

Retrouvez la suite de l'article sur le site de l'Echo touristique.