Le tourisme chinois à l’étranger pâtit de la guerre commerciale

Le Figaro, 1er juillet 2019
Publié le 2 juillet 2019

Les dépenses des Chinois ont diminué de 10 % au premier trimestre, conséquence de la dépréciation du yuan.

C’est un effet collatéral supplémentaire de la guerre commerciale entre Washington et Pékin. À cause des frictions diplomatiques, de la dépréciation du yuan et du ralentissement de l’économie chinoise - les trois étant liés -, les chiffres du tourisme chinois à l’étranger, qui se détériorent depuis mi-2018, ont encore accusé le coup en début d’année. Les dépenses des citoyens de l’empire du Milieu à l’extérieur de leurs frontières ont chuté de 10 % au premier trimestre par rapport à la même période de l’année précédente, d’après des données officielles citées par l’institut de recherche Gavekal Dragonomics dans une note récente.

Le tourisme chinois à l’étranger pâtit de la guerre commerciale (article payant)