Birmanie : Les touristes boudent

L'Echo touristique, le 31 octobre 2017
Publié le 31 octobre 2017

La crise des Rohingyas donne un violent coup d’arrêt au tourisme dans le pays, en plein développement depuis quelques années. 

Les annulations s’enchaînent sur la Birmanie, et les réservations sont au plus bas pour la fin d’année, alors que débute la haute saison touristique. La crise des Rohingyas semble doucher les ambitions touristiques du pays, qui s’est ouvert au tourisme et a développé le secteur en un temps record, après être restée fermée au monde pendant plus de cinquante ans.

De quelques milliers à l’époque de la junte, le nombre de touristes a bondi à près d’un million en 2015. Longtemps desservi par deux uniques avions en provenance de Bangkok, le pays accueille désormais une centaine de vols internationaux par jour. Encore récemment, le gouvernement tablait sur 7,5 millions de touristes d’ici à 2020, deux fois plus qu’actuellement. En début d’année, le ministère du Tourisme annonçait une hausse de 22% par rapport à l’an passé.

 

Retrouvez la suite de l'article sur le site de l'Echo touristique.