Air France va fermer Joon

L'Echo touristique, 10 janvier 2019
Publié le 11 janvier 2019

Ben Smith a décidé d’enterrer la compagnie à bas coûts Joon, qui n’aura opéré au total que treize petits mois.

Depuis plusieurs mois Joon était sur la sellette, son sort est désormais scellé. Benjamin Smiths, le DG d’Air France-KLM, aurait finalement tranché, et décidé de mettre fin à l’aventure. Compagnie hybride, à mi-chemin entre la low-cost et la compagnie régulière, Joon s’était lancée sur le marché en espérant séduire une clientèle jeune, notamment les millennials, avec son concept branché. Elle devait également permettre au groupe de mieux exploiter certaines liaisons, en diminuant notamment les frais de personnel avec des statuts différents entre les PNC d’Air France et de Joon. 550 hôtesses de l’air et stewards exercent dans les marinières de Joon, qui font office d’uniforme. Ils seront absorbés par Air France.

Fin de partie pour Joon

Mots-clés