Aérien : la situation se détériore encore pour Alitalia

L'Echo Touristique, 17 octobre 2019
Publié le 17 octobre 2019

Alitalia a été placée sous tutelle du gouvernement italien en mai 2017. Sa situation est toujours incertaine alors que ses dettes s’accumulent…

L’avenir d’Alitalia s’assombrit encore. La prolongation d'au moins huit semaines demandée par Ferrovie dello Stato (et Atlantia) pour la présentation d’une offre ferme – révélée par le Corriere della Sera – soulève des doutes, notamment juridiques, aux yeux des commissaires en charge du dossier. Il y a quelques jours, le média économique italien révélait que Alitalia perdait 715 000 euros par jour. Rappelons qu’Atlantia exploite notamment les aéroports de Rome et est contrôlée par la famille Benetton, et Ferrovie dello Stato (FS) est l’opérateur public ferroviaire italien.

Enrico Laghi, Daniele Discepolo et Stefano Paleari, les commissaires en charge du dossier Alitalia, auraient exprimé de nombreuses réserves quant à l’énième extension demandée par les chemins de fer italiens pour développer un consortium qui prévoit l’entrée d’un « partenaire industriel » comme Delta Air Lines ou Lufthansa.

Aérien : la situation se détériore encore pour Alitalia