Les enjeux du dernier kilomètre dans la mobilité touristique

Le Quotidien du Tourisme, 6 novembre 2019
Publié le 7 novembre 2019

L’accessibilité aux offres touristiques, de loisirs, évènementielles paraît spontanément évidente. La réalité est bien plus nuancée. 12 millions de français selon l’Insee en 2018 ne trouvent pas d’offre touristique adaptée à leur mobilité.

Ces frustrations (file d’attente, relier différents points d’intérêt, transports aménagés, voirie adaptée…) sont encore plus critiques pour les PMR. Aux divers handicaps s’ajoutent les contraintes vécues par les familles avec des enfants en bas âge, certains séniors en difficulté de mobilité…

Des segments importants de la population ne peuvent aisément accéder à des sites et moments de loisirs car les conditions de mobilité sont fracturées et rendent les déplacements et les expériences touristiques inconfortables, voire impossibles. Cela est d’autant plus vrai dans l’expression bien réelle du « dernier kilomètre ».

Les enjeux du dernier kilomètre dans la mobilité touristique