Mairie de Paris : « Il faut envisager d’interdire Airbnb dans certains arrondissements »

L'Echo Touristique, 4 novembre 2019
Publié le 5 novembre 2019

Jean-François Martins est en charge des questions liées au tourisme à Paris depuis 2014.

Voilà cinq ans qu’il est aux manettes du tourisme parisien. Cinq années au cours desquelles le secteur a été bouleversé par la montée en puissance de nouveaux acteurs, l’évolution des comportements. Par des crises profondes, aussi, à commencer par les attentats de 2015. Adjoint à la mairie de Paris en charge du Tourisme, du Sport et des jeux Olympiques, Jean-François Martins fait le point sur certains des grands enjeux du tourisme parisien, à quelques mois des municipales.

L’Echo touristique : Après un très bon cru 2018, 2019 a débuté de façon plus laborieuse en termes de fréquentation touristique. Quelles sont les perspectives pour la fin d’année ?

Jean-François Martins : « Nous devrions être sur une année flat en 2019, même s’il faut attendre de voir comment se passe la fin d’année, dans un climat international compliqué sur deux marchés clés pour Paris, les États-Unis et la Chine. (…) Mais à ce stade, si la tendance post gilets jaunes se maintient, avec une reprise suffisamment rapide pour compenser les pertes du début d’année, nous devrions faire une année 2019 comparable à 2018, qui était une année record.

Mairie de Paris : « Il faut envisager d’interdire Airbnb dans certains arrondissements »